Publié dans films

Au cinéma : Paula

 

wp-1491244667013.jpg

L’année dernière je suis allée voir l’exposition des oeuvres Paula Modersohn Becker. J’avais aussi lu le livre de Marie Darrieussecq autour de cette artiste allemande du début du XXème siècle. Une artiste incroyable, inconnue en France. Mais en Allemagne, elle a son musée. Elle avait une façon de peindre très inhabituelle pour l’époque, on est  en plein dans l’impressionnisme. Elle est moderne aussi bien quand elle exerce son art que dans son choix de vie. Elle passe beaucoup de temps à Paris aux Beaux Arts, sa meilleure amie Clara Westhoff était l’épouse de Rilke, il est devenu son ami. Le film n’est pas forcément extraordinaire, mais de voir Paula «vivante» est très émouvant. Une partie du film se situe à Worpswede au nord de l’Allemagne, où une communauté de peintres s’était installée, les paysages sont magnifiques très inspirants pour tous ces peintres. On les retrouvent dans les tableaux de Paula. Mais le plus étonnant chez elle ceux sont les portraits et surtout ses autoportraits, c’est la première femme à se peindre nue. L’actrice est vraiment formidable. J’ai passé une très bon moment.

 

Publicités